Dans le domaine des relations sentimentales, les motifs qui influencent notre jugement et qui déterminent notre engagement sont fréquemment irrationnels, à tel point que nous regrettons parfois nos décisions.

Lorsque nous évaluons rétrospectivement  une relation qui tourne mal, nous affichons les mêmes carences d'analyse, mais en adoptant cette fois une position diamétralement opposée. Nous avons alors  tendance à expliquer nos erreurs en prétextant avoir été trompés et abusés.

Remplis de dépit, nous affichons à la face du monde une mine contrite qui en dit long sur la nature des sentiments, que nous nourrissons à l'égard de nos anciens partenaires amoureux.